Le phare du Cousseix

Contact

Fin de saison

15 janvier 2017

Fin de saison

n’envisage
rien
parce que rien
c’est nécessairement
ce qui va arriver

Papiers retrouvés

1er juin 2016

Papiers retrouvés

j’ai entendu leurs voix
Les morts ne s’occupent pas des vivants

Au célibataire, retour des champs

1er novembre 2015

Au célibataire, retour des champs

ce pan de roche noire où dansent
dit-on, certaines nuits,
des squelettes de marins perdus.

Poème
de l’instant

L’Impossible

La poésie révèle un pouvoir de l’inconnu. Mais l’inconnu n’est qu’un vide insignifiant, s’il n’est pas l’objet d’un désir. La poésie est moyen terme, elle dérobe le connu dans l’inconnu : elle est l’inconnu paré des couleurs aveuglantes et de l’apparence d’un soleil.

Ébloui de mille figures où se composent l’ennui, l’impatience et l’amour. Maintenant mon désir n’a qu’un objet : l’au-delà de ces mille figures de la nuit.

Georges Bataille, L’Impossible, Éditions de Minuit, 1962.