Le sourire de l’absente d’André Cohen Aknin

Le sourire de l'absente d'André Cohen Aknin

"sourire au corps

le matin je me calfeutre dans les larmes aux cris de l’oiseau fou enfance inachevée sur un corps froid"

Paru le 1er octobre 2012

Éditeur : L’Atelier du hanneton/ les cahiers-cristal

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

L’ARDEUR COSMIQUE

L’Ordre et la Vérité sont nés
de l’Ardeur qui s’allume.
De là est née la Nuit.
De là l’Océan et ses ondes.

De l’Océan avec ses ondes
naquit l’Année,
qui répartit jours et nuits,
régissant tout ce qui cligne des yeux.

Rig-Véda, « L’ARDEUR COSMIQUE », traduit du sanskrit par Louis Renou, Du feu au cœur du vent, Trésor de la poésie indienne, Édition de Zéno Bianu, Poésie/Gallimard, 2020.