Le syndrome de Paris de Philippe Adam

Le syndrome de Paris de Philippe Adam

[Vous êtes à Paris, c’est tout. / Vous avez de la chance. / Profitez-en. / Vous n’êtes pas en mission spéciale. / Vous n’avez pas le grand bouddha de Kamakura sur les bras. / Vous pensez trop. / On ne vous a pas demandé d’imiter la Joconde. / On ne vous a pas demandé de la peindre. / On ne vous a rien demandé. / Rien. / Vous êtes venue ici. / Vous y êtes. / C’est tout. ]

Philippe Adam est l’auteur de De beaux restes, de La Société des amis de Clémence Picot et de Canal Tamagawa parus aux éditions Verticales, ainsi que de Chirurgie paru aux éditions Inventaire/Invention.

Paru le 1er septembre 2005

Éditeur : Inventaire/Invention

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

La colline que nous gravissons

And yet the dawn is ours before we knew it.
Somehow, we do it.
Somehow, we’ve weathered and witnessed
A nation that isn’t broken, but simply
unfinished.

Amanda Gorman, La colline que nous gravissons , Traduit de l’anglais (États-Unis) par Lous and the Yakuza, Éditions Fayard, 2021.