Le temps vole et m’emporte malgré moi

Le temps vole et m’emporte malgré moi,
j’ai beau vouloir le retenir,
c’est lui qui m’entraîne.

MADAME DE SÉVIGNÉ
1626 > 1696
Lettre au comte de Bussy, 12 juillet 1691

Poème
de l’instant

Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse

C’est toujours au moment
de faire la vaisselle qu’une idée
me vient pour t’écrire un poème.

Mathias Malzieu & Daria Nelson, Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse, Éditions de l’Iconoclaste, 2020.