« Le Voyage »

Charles Baudelaire

Mais les vrais voyageurs
sont ceux-là seuls qui partent
Pour partir ; cœurs légers,
semblables aux ballons,
De leur fatalité jamais ils ne s’écartent,
Et sans savoir pourquoi,
disent toujours : Allons !

Les Fleurs du Mal

Poème
de l’instant

Ars Poetica

Le Poème résonne,
Il sonne sens de loin.

Yòrgos Thèmelis, Ars Poetica, Traduit du grec par Bernard Grasset, Ressouvenances éditions, 2021.