Lecture inaugurale - Comédie-Française

PRINTEMPS DES POÈTES / 20 ANS / LA BEAUTÉ

Pour la première journée de ses 20 ans, le Printemps des Poètes retrouve la Comédie-Française au Théâtre du Vieux-Colombier : samedi 9 mars dès 11 heures. Une matinée poétique en compagnie des comédiens de la Troupe Cécile Brune, Sylvia Bergé et Serge Bagdassarian qui liront des extraits de La Beauté – Éphéméride poétique pour chanter la vie (Éditions Bruno Doucey) et de Pour avoir vu un soir la beauté passer (Éditions Le Castor Astral) et avec la complicité du poète Jacques Rebotier, qui clôturera cette matinée placée sous le signe de La Beauté avec sa Litanie du chercheur de beauté , extraite de Litaniques paru en L’arbalète/Gallimard .











Informations pratiques
9 mars 2019 - 11h
Au Théâtre du Vieux-Colombier - 21 Rue du Vieux Colombier, 75006 Paris

Gratuit sur réservation : cliquez ici .


Crédits photographiques : © Stéphane Lavoué

Poème
de l’instant

Philip Larkin

Où vivre, sinon ?

Est-ce pour maintenant ou pour toujours
Que le monde est pendu à une tige ?
Est-ce pour un rendez-vous ou par ruse,
Ces bois trouvés pour aller faire un tour ?

Est-ce miracle ou mirage
Si vers les miennes se lèvent tes lèvres ?
Et les soleils, comme des balles de jongleurs,
Sont-ils une feinte ou un gage ?

Darde tes feux, mon ange surprenant,
Faisant front de tes seins à la peur coupe court,
Te prenant maintenant, je te prends pour toujours,
Car le toujours est toujours cet instant.

Philip Larkin, Où vivre, sinon ?, Traduit de l’anglais par Jacques Nassif, Éditions de la Différence, 1994.