Lecture

Festival Du haut des cimes de Ménilmontant Soirée d'ouverture

10 juin 2022

Festival Du haut des cimes de Ménilmontant Soirée d’ouverture

Soirée d’ouverture du festival avec une déambulation parole et musique dans le musée du Carré de Baudouin sur les poèmes de Dominique Le Buhan (issu de son recueil "Les rythmes d’auprès") mis en musique par Patrick Marcland avec Emmanuelle Ophèle (de l’ensemble intercontemporain) à la flute traversière et Julien Marcland (récitant). Puis nous continuerons la soirée 20 rue du retrait dès 19h30 en compagnie des poètes Pierre Soletti, Dominique Sampiero (parrain du festival 2022), et Aurélia Lassaque et de (…)

Le Printemps des poètes à Trébeurden

10 juin 2022

Le Printemps des poètes à Trébeurden

Avec l’association ALAUDA (organisatrice) et la bibliothèque pour tous de Trébeurden en parrainage, nous sommes heureux de retrouver le chemin de la poésie dite à voix haute à Trébeurden. Nous sommes heureux de retrouver la belle salle de la CCAS. Après 2 ans d’absence en séance publique en effet, le Printemps des Poètes à Trébeurden revient (label national).
Ce sera le vendredi 10 juin à 20h30 à la CCAS, rue du Port. La lecture à voix haute sera accompagnée de 3 musiciens : flûte, clarinette et cajon. (…)

Sortie de Sedj, de Julien Marcland, lecture et dédicace au Marché de la poésie

9 juin 2022

Sortie de Sedj, de Julien Marcland, lecture et dédicace au Marché de la poésie

Invité du Stand N° 226 du marché de la poésie le 9 juin à 18h30 et 12 juin à 11h des éditions « Les Lieux-Dits » pour « Sedj » (poésie, verre de l’amitié et signature) et des éditions « Unicité » pour « Un jour neuf » (récit, signature) le 9 juin à 17h stand 607 ainsi qu’au festival quartiers d’été Mairie du 5ème le 7 juin de 14 à 16h - Lectures et dédicaces

Poésie, d'ailleurs#1 / Slovénie au Marché de la poésie à Paris

8 juin 2022

Poésie, d’ailleurs#1 / Slovénie au Marché de la poésie à Paris

14 h / Poésie, d’ailleurs#1 / Slovénie
rencontre avec
Primož Čučnik
Ana Pepelnik
Varja Balžalorsky Antić
présentation
Mateja Bizjak-Petit
lectures en français
Pierre Soletti
organisée avec l’Antenne slovène de la Maison de la poésie / Centre de créations pour l’Enfance de Tinqueux

7 juin 2022

De la poésie et des poètes en Bretagne

Le 7 juin prochain, venez assister à la soirée Poésie de Livre et lecture en Bretagne organisée en partenariat avec le Triangle à Rennes et la librairie du Blosne
L’établi des mots.
De nombreuses autrices et de nombreux auteurs de poésie vivent en Bretagne. A l’occasion de la parution, dans la revue semestrielle Pages de Bretagne, d’un dossier spécial consacré aux auteurs de poésie en Bretagne, une table ronde organisée au Triangle à Rennes permettra de dresser un panorama de la poésie en Bretagne et (…)

Festival Du haut des cimes de Ménilmontant Saluons les morts au Père Lachaise

6 juin 2022

Festival Du haut des cimes de Ménilmontant Saluons les morts au Père Lachaise

Dans le cadre du Festival Du haut des cimes de Ménilmontant en ouverture du festival consacré aux poètes vivants saluons d’abord les poètes morts du père lachaise avec Philippe Gluck (hirtorien) et l’association d’Histoire et d’archéologie de Paris 20ème - lectures de poèmes et composition d’un poème collectif de promenade.

Festival Du haut des cimes de Ménilmontant

6 juin 2022

Festival Du haut des cimes de Ménilmontant

Le festival Du haut des cimes de Ménilmontant propose de découvrir des poètes vivants sur tout le territoire de la "colline" de Ménilmontant-Belleville, en réimaginant les modes de la transmission de la poésie d’aujourd’hui, via des lectures, des rencontres, des ateliers, des promenades, des performances et des spectacles, en relation avec la vie locale, son histoire, ses lieux insolites et sa (…)

2 juin 2022

Rendez-vous de Max avec Marie-Hélène Prouteau

Lecture-rencontre avec Marie-Hélène Prouteau. Elle lira des extraits de ses livres : "Le Cœur est une place forte" (La Part Commune) et" Madeleine Bernard, la songeuse de l’invisible" (Hermann).
Née à Brest en 1950, elle vit à Nantes. Elle a publié depuis les années 90, études littéraires, romans, un livre d’artiste avec Michel Remaud et de la prose poétique. Critique littéraire dans des revues, dont (…)

Revue Sabir avec Gabriel Gauthier, Perrine Estienne & Justine Gensse

2 juin 2022

Revue Sabir avec Gabriel Gauthier, Perrine Estienne & Justine Gensse

SABIR est une revue de littérature contemporaine. Un espace dans lequel des auteurs et des autrices écrivent autour d’un enjeu commun : « l’auto-censure », « l’accent », « en nombre.s » pour chaque numéro annuel paru à ce jour. Un intermède dans lequel tout ce qui s’écrit — poésie, théâtre, nouvelles, essais, écrits d’artistes et formes expérimentales — interagit. Le graphisme et la typographie y jouent une place importante.
Pour cette soirée de littérature performée, des auteurs et autrices émergent.es de (…)

Revue Sabir avec Eva Anna Maréchal & LENPARROT, Hortense Raynal, Théo Casciani, Pauline Allié

1er juin 2022

Revue Sabir avec Eva Anna Maréchal & LENPARROT, Hortense Raynal, Théo Casciani, Pauline Allié

SABIR est une revue de littérature contemporaine. Un espace dans lequel des auteurs et des autrices écrivent autour d’un enjeu commun : « l’auto-censure », « l’accent », « en nombre.s » pour chaque numéro annuel paru à ce jour. Un intermède dans lequel tout ce qui s’écrit — poésie, théâtre, nouvelles, essais, écrits d’artistes et formes expérimentales — interagit. Le graphisme et la typographie y jouent une place importante.
Pour cette soirée de littérature performée, des auteurs et autrices émergent.es de (…)

Poème
de l’instant

Ludovic Janvier

Bientôt le soleil

« Je ne cherche pas l’essor, l’oubli, la grâce, je sais qu’ils me sont impossibles. Et d’ailleurs je ne le voudrais pas. L’ange me fait peur. Non, je cherche la présence et le poids, ou plus exactement la présence me cherche, le poids me trouve, le poids sur moi de la lumière comme un mur, la présence à plein regard de la mer qui fait masse ou du feuillage hanté par le ciel. De sorte que les jours de timidité, ou de trop fort vouloir, je reste pris dans la glu du moment, prisonnier du trop plein jusqu’à la nausée. Les jours de décision, j’allais dire de légèreté mais ne te vante pas, je vois sortir de moi une réponse, plus ou moins claire, plus ou moins simple, plus ou moins forte. Content ? Non, jamais content. Mais, quand même, content. »

Ludovic Janvier, Bientôt le soleil, Flohic Éditions, 1998.