Lecture

28 mars 2022

harrar ou les chemins de l’ephémère

lecture detextes de bernard Noël dont Harrar

27 mars 2022

Les Pieds sur terre, la tête dans les étoiles, florilège poétique par Paule D’Héria (voix) et Frédéric Ligier (musique)

"Quand on peut avoir les pieds sur terre et la tête dans les étoiles, le bonheur est parfait."
J.P Govignaux

27 mars 2022

Une Poète fait le Printemps !

RDV à 14h : Itinérance poétique avec Anna serra sur le sentier menant à la Chapelle saint Ferréol sur la colline, en découvrant des balises poétiques dans les arbres, sur la roche ou l’herbe. La poète laissera des traces vibrantes de sa "poésie pulsée" dans nos pas et notre imaginaire lors des haltes choisies.
Vers 15h30, nous écouterons le vent dans le souffle et les mots du poème "Hi, hé, hé, hou" sur le parvis de la chapelle.
Du 22au 27 un évènement sonore inédit de la Revue OR créée à la suite de (…)

27 mars 2022

Dimanche en poésies

Lectures par des lycéens de Mirepoix, accompagnés par des musiciens, de poèmes classiques sur le thème de l’éphémérité.
Projection d’un duo poétique (montage audio-visuel) "Tous les printemps que tu n’as pas" sur le thème des premiers instants de la rencontre amoureuse

100 mensonges pour de vrai (Lecture bilingue et musicale)

27 mars 2022

100 mensonges pour de vrai (Lecture bilingue et musicale)

Publié au Brésil en 1986 et traduit en France en 2016 par les Editions Anacaona, Paris, « 100 mensonges pour de vrai » est un recueil de micro-nouvelles où les lectrices et lecteurs vont pouvoir découvrir la puissance de ces petits récits, un genre littéraire répandu au Brésil, où excelle Helena Parente Cuhna. 100 instantanés inspirés de la vie quotidienne, tantôt doux tantôt amers, suggérant des images inattendues et décapantes. L’auteure nous laisse entrevoir, entre ses lignes poétiques, un visage, un (…)

27 mars 2022

Printemps des poètes - Lieux Mouvants

Lieux Mouvants vous propose une après-midi dans le cadre du Printemps des poètes.
En compagnie de Denez Prigent, Sandrine Le Mevel-Hussenet et Yvon Le Men venez écouter et partager des poèmes et des lectures autour de l’éphémère et de la nature.
En seconde partie d’après-midi, les spectateurs seront invités à lire des poèmes de leur choix. Alors préparez dès à présent vos textes autour de l’éphémère, de la nature et du jardin et apportez-les pour en faire profiter tout le monde !
Rendez-vous dimanche 27 (…)

27 mars 2022

Dimanche en poésies

Première heure : Lectures, sur fond musical, de poèmes classiques, sur le thème de l’éphémère, par les lycéens de Mirepoix .
Deuxième heure : Projection d’un duo poétique "Tous les printemps que tu n’as pas", évoquant les prémisses de la passion amoureuse et son aspect éphémère.

27 mars 2022

Fleurs et Poésie à Nernier

Fleurs et Poésie à Nernier

Constamment Ephémères - Poésies susurrées / Un battement d'ailes (27 mars)

27 mars 2022

Constamment Ephémères - Poésies susurrées / Un battement d’ailes (27 mars)

En mots et en musique, les 26 et 27 mars 2022, venez célébrer le Printemps des Poètes avec la Compagnie Pièces Montées.
Le dimanche 27 mars, à partir de 15h, réjouissez-vous l’âme et l’ouïe avec les poèmes susurrés et chantés par les artistes de la Cie Pièces Montées. De 15h à 17h, les comédiennes Clotilde Moynot et Isabelle Saudubray, accompagnées de la brigade poétique volontaire de Pièces Montées, vous feront (re)découvrir des œuvres de poétesses. À 17h, venez profiter d’un concert en plein air avec le (…)

27 mars 2022

Dimanche en poésie

Le Collectif Les Arts de Verte Blanche , en partenariat avec la commune de Grandham (08), et avec la collaboration de la Bibliothèque-Ludothèque Marcel Ortéga de Vouziers, organise, le dimanche 27 mars 2022, une Journée poésie, dans le cadre du Printemps de Poètes.
Cette Journée sera organisée autour d’un parcours poétique dans le village de Grandham durant lequel des poètes proposeront des lectures de leur choix. Ce parcours, guidé par une comédienne, sera ponctué d’interventions musicales. Des (…)

Poème
de l’instant

Stèles

La cime haute a défié ton poids. Même si tu ne peux l’atteindre, que le dépit ne t’émeuve : Ne l’as-tu point pesée de ton regard ?
La route souple s’étale sous ta marche. Même si tu n’en comptes point les pas, les ponts, les tours, les étapes, - tu la piétines de ton envie.
La fille pure attire ton amour. Même si tu ne l’as jamais vue nue, sans voix, sans défense, - contemple-la de ton désir .

*

Dresse donc ceci au Désir-Imaginant ; qui, malgré toutes, t’a livré la montagne, plus haut que toi, la route plus loin que toi,
Et couché, qu’elle veuille ou non la fille pure sous ta bouche.

Victor Segalen, Stèles, « Stèle au désir », 1912.