Les Belles Lettres

Contact

95 bd de Raspail

75006

Paris

Traité de l'habitat

14 avril 2022

Traité de l’habitat

Morceaux choisis introduits, commentés et traduits du sanskrit par Bruno Dagens. Illustrations et croquis de Benjamin Van Blancke

Manuel du prince indien

15 février 2022

Manuel du prince indien

Morceaux choisis introduits, commentés et traduits du sanskrit par Marinette Dambuyant. Photographies et postface par Anthony Cerulli

Paris

5 novembre 2021

Paris

À NOTRE-DAME DE PARIS
EN RECONNAISSANCE DES GRÂCES ACCORDÉES
Hope Mirrlees
« Suis à moitié aveugle d’avoir écrit des notices et fait des corrections dans cent soixante exemplaires de Paris, a poem. »
Virginia Woolf, Journal, traduction Marie-Colette Huet, 1987.
Une déambulation fascinante dans Paris qui renaît en 1919, sous la plume d’une jeune poète avant-gardiste.

Le Marché aux elfes

15 septembre 2021

Le Marché aux elfes

Préface de : Virginia Woolf, Postface de : Patrick Reumaux, Traduit par : Patrick Reumaux, Illustrations de : Casimiro Piccolo, Illustrations de : Dante Gabriel Rossetti, Illustrations de : Lewis Carroll, Traduit par : Micha Venaille, Avec la contribution de : Yvette Wiener

Chants d'Innocence et d'Expérience

15 septembre 2021

Chants d’Innocence et d’Expérience

Traduit par : Marie-Louise Soupault, Traduit par : Philippe Soupault, Préface de : Jean-Yves Masson, Illustrations de : William Blake

Écrire l’Éphémère en tous caractères

5 septembre 2021

Écrire l’Éphémère en tous caractères

Le Bulletin des Belles Lettres est à mettre entre toutes les mains : scandé comme une revue, renseigné comme un catalogue, soigné comme un livre.
Voici une poignée de sens, souple mais dense, à glisser dans votre bibliothèque pour accompagner vos lectures.
Cette année, trois couples – poésie et traduction, éphémère et transmission, magie et génération – embrasent nos feuillets.
Célébrons ensemble les passeurs de vers ; ceux qui tressent, sous la couverture des livres, d’audacieux herbiers.
Bulletin (…)

Au bout du monde (759)

16 juin 2021

Au bout du monde (759)

Œuvre poétique III
Texte établi et traduit par Nicolas Chapuis Introduction de : Nicolas Chapuis
Dans ce troisième volume de l’œuvre poétique de Du Fu (712-770) figurent 95 poèmes composés entre le printemps et l’hiver 759, une année charnière dans la vie du poète qui le vit renoncer à sa carrière gouvernementale et prendre la route de l’exil vers la province occidentale du Gansu.
Tout au long de cette pérégrination, marquée par des conditions de vie extrêmement précaires et des sentiments lancinants (…)

Le Monde du Dessous

26 mai 2021

Le Monde du Dessous

Poèmes et proses de Gondal et d’Angria
Préface de Patrick Reumaux
Texte établi et traduit par Patrick Reumaux
Tout le monde connaît les sœurs Brontë :
Charlotte, Emily et Anne.
Mais le frère, Branwell ?
Et leur enfance dissimulée à inventer des mondes et des langages ?
À travers poèmes et proses inédits, ce recueil reconstruit le cheminement imaginaire – « le monde du dessous », écrivait Charlotte – au cœur de la création romanesque des Brontë et lui donne tout son sens.
Nous avons tissé une toile (…)

Autoportrait au Roitelet

26 mai 2021

Autoportrait au Roitelet

Lettres à T.W. Higginson et aux sœurs Norcross 1859-1886, suivi de La Gloire est une abeille, (Choix de poèmes) 1858-1881
Introduction et notes de Patrick Reumaux Traduction de Patrick Reumaux Illustrations de Emily Dickinson
Emily Dickinson (1830-1886) passe sa vie à Amherst, dans la propriété familiale.Tombe amoureuse d’un révérend, qui s’enfuit. Elle écrit des poèmes, ne sait pas ce qu’ils valent (ou fait semblant), prend pour maître un gandin célèbre, Thomas Wentworth Higginson dont la bêtise – un (…)

Feuilles d'Herbe

26 mai 2021

Feuilles d’Herbe

Introduction et notes de Roger Asselineau
Traduit par Roger Asselineau
Illustrations de Margaret C. Cook
« Il faut que je confesse que moi, un Toscan, un Italien, un Latin, je n’ai pas senti ce que voulait dire la poésie en lisant Virgile ou Dante et encore moins Pétrarque et le Tasse, poètes de luxe et par conséquent plus hommes de lettres que poètes, mais bien en lisant les énumérations puériles et les invocations passionnées du bon faucheur des Feuilles d’Herbe. »
Giovanni Papini, Ritratti (…)

Poème
de l’instant

La mue des cigales

Le poids de ce qui fut habite le plancher.

Stéphane Page, La mue des cigales, La Crypte, 2021.