Les Faunes

Contact

3 rue du Maréchal Koenig

78480

Verneuil sur Seine

Kékszakállú

1er avril 2004

Kékszakállú

« Glenn Gould is Good Glenn Gould is Godberg Glenn Berg is Gold Glenn Gold is Gouldberg is drôlement divin et Glenn Glad is Good God is vive Jean-Sébastien »
LES FAUNES ÉDITEURS
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les Faunes ne travaillent jamais l’après-midi. Ils ne répondent pas non plus au téléphone. Dans leur cabane, ils préfèrent le son du gramophone et les mots dedans les livres. Il leur arrive quand même, parfois, de demander « quelques notes lambeaux ravis aux partitions aux fantaisies (…)

Suite pour Albert Ayler

1er mars 2002

Suite pour Albert Ayler

LES FAUNES ÉDITEURS
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les Faunes ne travaillent jamais l’après-midi. Ils ne répondent pas non plus au téléphone. Dans leur cabane, ils préfèrent le son du gramophone et les mots dedans les livres. Il leur arrive quand même, parfois, de demander « quelques notes lambeaux ravis aux partitions aux fantaisies du sens du son »… et de les publier.
commande et renseignements : (…)

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.