Les Nuits de la Lecture

Le 21 janvier 2022, le poète Daniel Maximin s’est rendu à la Clinique du Bois d’Amour à Drancy, pour y rencontrer les patients dans le cadre des Nuits de la Lecture, sur le thème de l’amour. Né sur le volcan de la Soufrière en Guadeloupe, cet enfant du feu, comme il aime à se définir, a déclamé et lu pour les patients des textes pour certains inédits, les invitant à prendre la poésie avant de la comprendre. Il a évoqué avec eux la rencontre, la musique, le désir, la nature, la langue… comme autant de composantes, d’inspirations, d’expressions de l’amour.




Daniel Maximin avec les patients de la Clinique du Bois d’Amour et leur psychologue clinicienne © Le Printemps des Poètes

« la lecture et l’écriture de poésie, pour moi c’est du soin. Pour les patients avec des difficultés cognitives, ou qui sont en rééducation, qui sont âgés…c’est du soin. »
Sonia Amazit, psychologue clinicienne

Ces lectures, entrelacées de discussions avec les patients, ont été suivies de jeux poétiques, ce qui leur a permis à eux aussi de faire se rencontrer les mots. Tous se sont prêtés à l’exercice et ont apprécié d’entendre les textes des autres.

Partenaires





Poème
de l’instant

Ted Hughes

The guide

When everything that can fall has fallen
Something rises.
And leaving here, and evading there
And that, and this, is my headway.

Ted Hughes, Cave Birds, Traduit de l’anglais par Janine Mitaud
Orphée, Éditions de la Différence, 1991.