Les arbres ne rêvent sans doute pas de moi de Soren Ulrik Thomsen

Les arbres ne rêvent sans doute pas de moi de Soren Ulrik Thomsen

Traduit du danois et préfacé par Pierre Grouix
Edition Bilingue

"pluie sommeil bleu baiser
lumière lit eau main
pluie sommeil bleu baiser
lumière lit eau main"

Pour dire notre présence au monde, le grand poète Soren Ulrick Thomsen, membre de l’Académie danoise, s’intéresse aux détails, à l’ordinaire des jours. Sa voix simple et tendre enregiste, à travers la ville, l’expérience sensorielle qui fait la richesse d’une existence.

Paru le 1er septembre 2016

Éditeur : Cheyne

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Marceline Desbordes-Valmore

« Les roses de Saadi »

J’ai voulu, ce matin, te rapporter des roses ;
Mais j’en avais tant pris dans mes ceintures closes
Que les nœuds trop serrés n’ont pu les contenir.

Les nœuds ont éclaté. Les roses envolées
Dans le vent, à la mer s’en sont toutes allées.
Elles ont suivi l’eau pour ne plus revenir ;

La vague en a paru rouge et comme enflammée :
Ce soir, ma robe encore en est tout embaumée…
Respires-en sur moi l’odorant souvenir.

Marceline Desbordes-Valmore, « Les roses de Saadi », Poésies de 1830.