Les éditions du Petit Pavé

Contact

Seuls les oiseaux sont libres de Catherine Andrieu

1er décembre 2016

Seuls les oiseaux sont libres de Catherine Andrieu

Dire c’est qu’un chat c’est qu’un chat qu’un chat.
On dirait que ce serait qu’un chat mais moi.
Le cœur, les reins, la rate on m’enlève six kilos ma vie jetée là dans ces six kilos on dirait qu’elle serait jetée là dans ces six kilos plus les os plus les poils plus la vie que du quantifiable toi mon. Et combien ça pèse une vie.
On t’arrache on t’arrache à moi s’il meurt il meurt et puis c’est tout.
Ça fait mal le paysage blanc sur bleu sans toi bobo maman.
Si tu meurs je meurs aussi et puis c’est (…)

L'Histoire de l'Académie Mallarmé de Bernard Fournier

1er septembre 2016

L’Histoire de l’Académie Mallarmé de Bernard Fournier

Qui connaît encore l’Académie Mallarmé ? Elle a connu son heure de gloire lors de sa fondation en 1937, avec Paul Valéry, Paul Claudel et André Gide. Cette Histoire remonte à 1923, peut-être à 1913 ; elle est encore parcellaire mais s’appuie sur des documents inédits.
Elle s’attache aussi à faire reconnaître des poètes majeurs un peu oubliés : Maurice Maeterlinck, Francis Viélé-Griffin, Saint-Pol Roux, André Fontainas, Albert Mockel ou encore le curieux Edouard Dujardin. Elle est refondée en 1976 avec Jean (…)

Rouge-Octobre

1er novembre 2011

Rouge-Octobre

"Les branches déploient leurs ailes
que l’or vient toucher
Rouge-octobre,
l’érable épouse le soleil"

Poèmes de la mémoire oraculaire de Catherine Andrieu

1er septembre 2010

Poèmes de la mémoire oraculaire de Catherine Andrieu

Catherine Andrieu, philosophe, peintre et poète, née à Metz en 1978
"Pierres infectes qui éclatent en taches de sang
sous un ciel de cuivre vert
Rendez-moi son corps violé complaisant de Gitane
car elle est moi plus qu’une autre sous les
Lames brûlantes confondues hivernales et
m’appartient
Nous eûmes des musiques guelantes
dégueulasses des nudités de braise aux couleurs
criardes à
Repeindre vos boucheries en (…)

La traversée aveugle

1er février 2010

La traversée aveugle

"Que la neige fasse danser le poème !
Un sentier fend noir la neige qui
retourne voler entre les arbres"

La chambre impondérable suivi de Pensées détachées d'Olivier Hourlier

1er avril 2009

La chambre impondérable suivi de Pensées détachées d’Olivier Hourlier

"Quelle flèche exaspère la nuit dans ton coeur ?…
Coeur navré, transpercé d’étoiles si glacées
qu’elles ont su clouer l’espace salvateur
Dans tes yeux las, semés de peurs inconsolées !"
Jean Hourlier est né en 1951. Il est l’auteur de trois recueils :
Délaissement de la prose, la Bartavelle, 2000, L’Oeil définitif, le petit pavé, 2002 et Près des Sources cruelles…, le petit pavé 2005.

Corps éphémère

1er mars 2008

Corps éphémère

"Telle la pierre
évidée par le temps
accueille simplement le monde
comme une part de toi-même
Ne cherche pas au-delà"

Dans les pas de Pierre Reverdy de Claude Cailleau

1er septembre 2006

Dans les pas de Pierre Reverdy de Claude Cailleau

Dans son essai, Claude Cailleau accompagne le poète sur ses trois lieux de vie :
Le Midi d’abord, où il connut une enfance et une adolescence à la fois heureuses et tourmentées,
Paris ensuite, où d’emblée il entra dans le monde des arts et de la littérature avec, pour compagnons de route, Picasso, Juan Gris, Braque, Apollinaire, Max Jacob et beaucoup d’autres,
Solesmes enfin où il fit retraite et vécut 34 ans loin du monde, à l’ombre de l’Abbaye. Solesmes où il repose, dans le petit cimetière, au (…)

Poème
de l’instant

Éclats

L’horreur quotidienne fait saillir
La merveille d’un jour
Existence en bas-relief

Laurence Bougault, Éclats, Éditions du Sandre,2003