Les éditions du soir au matin

Contact

936, chemin de Lézens

31300

Merville

Pointes sèches

1er septembre 2010

Pointes sèches

"l’ombre s’allonge du côté
où on ne l’attend pas.
qui croit-on éblouir ?
surtout pas les médiocres,
les indifférents.
et je suis de ceux-là.
croire anéantirait tout réflexion ?
il ne voit pas plus loin
que ce qu’on lui dicte d’écrire,
de faire.
des promesses en dents de SI."

L'Ane de Richard Brautigan

1er octobre 2009

L’Ane de Richard Brautigan

"et de ses longs doigts sales
il attrape une brindille
se la colle au bout du bec
et la mâchouille tranquille"

Trois fois non par Eric Clemens

1er octobre 2009

Trois fois non par Eric Clemens

"Surveille
veille
sans relâche
prends gardàta
santé
ta propreté
et à ton poids
à ta taille à ton taux
et à l’état de ta
glande ta vésicule
biliaire"

Text'art

1er octobre 2009

Text’art

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.