Les gens polis ne font pas la guerre à autrui de Jacques Thomassaint

Les gens polis ne font pas la guerre à autrui de Jacques Thomassaint

Au pays des mirlitaires, tant qu’on joue avec les mots, on ne joue pas avec les morts. sabre de bois, sabre de fer, il est des vérités qu’il faut dire et redire, des vérités graves qui se font légères dans les vers de Jacques Thomassaint. Des vérités toutes simples, des évidences que les grands de ce monde n’ont toujours pas comprises, dont la toute première : Les gens polis ne font pas la guerre à autrui.

Illustrations de Pierre Rosin

Paru le 1er septembre 2014

Éditeur : Soc et foc

Genre de la parution : Jeunesse

Poème
de l’instant

Marie de France

Lais

Tous deux comme est le chèvrefeuille
qui grimpe autour du coudrier ;
sitôt qu’ils se tiennent enlacés
il n’est plus de tronc ni de feuilles,
et peuvent alors vivre à jamais.
Mais si l’on veut les séparer,
du coudrier c’en est fini,
soudain du chèvrefeuille aussi.
« Belle amie, ainsi va de nous :
ni vous sans moi, ni moi sans vous ! »

Marie de France, Lais, "Le Lai du Chèvrefeuille", Traduction inédite du Printemps des Poètes.