Les herbes folles

d’Angélique Villeneuve

Les herbes folles

Dessins de Eugénie Rambaud.
Traduit en arabe par Golan Haji.

Les herbes folles est une promenade qui s’attarde sur un épi de blé, une flaque d’eau, le chant d’un oiseau, le déplacement d’un colimaçon. La poésie d’Angélique Villeneuve suit les sensations du corps, une paille entre les dents. La marche, le sol, le ciel, elle sautille et elle roule, alors le chemin devient rivière, elle explore les éléments. Eugénie Rambaud a tracé un fil continu, de page en page. Un fil dessiné, cousu ou collé, pour accompagner peu à peu le lecteur parmi Les herbes folles.

Paru le 1er octobre 2019

Éditeur : Le Port a jauni

Genre de la parution : Jeunesse

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Rivages oubliés

Nous sommes devenus des noms innombrables
Immigrants ensemble
Les vêtements de la parole sont à présent secs
Et pour les sanglots
Le voyage Accroche des pinces à linge
Là-haut
Sur les cordes du vent.

Gebran Saad, Rivages oubliés, traduit de l’arabe (Syrie) par Antoine Jockey, Éditions LansKine, 2019.