Les insomnies - la nuit qui m’avait tant servi

– musique – graphisme – acrobatie – poésie –
Création pluridisciplinaire d’après des œuvres de René Char © Éditions Gallimard

En quelques mots, le projet Les insomnies, c’est :
- L’idée de ne pas s’endormir. . .
- La volonté de lier nos univers visuels, gestuels et sonores à la poésie faite de mots.
- L’envie d’une forme hybride questionnant les possibles du spectacle vivant .
- La nécessité d’une résistance par l’acte créatif .



Conception / Sébastien Dault
Images / Katerini Antonakaki
Acrobatie / Sébastien Dault
Piano / Ilias Sauloup
Jeu / Olivier Sellier

Contact :
Aurélie Bonnet : chargée de diffusion
diffusion@lamaindoeuvres.com / 06.63.13.12.81

Mathilde Pourchez / la main d’oeuvres
administration et production
admin@lamaindoeuvres.com

Site de La Main d’œuvre



Poème
de l’instant

Évariste de Parny

Poésies érotiques

Enfin, ma chère Éléonore,
Tu l’as connu ce péché si charmant
Que tu craignois, même en le désirant ;
En le goûtant, tu le craignois encore.
Eh bien, dis-moi ; qu’a-t-il donc d’effrayant ?
Que laisse-t-il après lui dans ton âme ?
Un léger trouble, un tendre souvenir,
L’étonnement de sa nouvelle flamme,
Un doux regret, et surtout un désir…
… Moments délicieux, où nos baisers de flamme,
Mollement égarés, se cherchent pour s’unir !
Où de douces fureurs s’emparant de notre âme,
Laissent un libre cours au bizarre désir !

Évariste de Parny, Poésies érotiques, 1778.