Les jours de peine

Jean-Pierre Parra, illustrations de Marianic Parra

Les jours de peine

La poésie, la littérature qui sont des lunettes à travers lesquelles, nous pouvons voir nous-mêmes, nos vies et le monde, lient, dans un questionnement toujours recommencé, le savoir et le sentir.La médecine et la poésie sont un état de veille permanent. Dans l’attention incessante à la vie que l’on veille, que l’on surveille, le médecin, le poète, expriment la présence et les signes de la maladie dans le diagnostic, dans le chant des mots.

Paru le 12 août 2020

Éditeur : Éditions DESSABLES

Poème
de l’instant

Le mot

J’ai arraché le mot aux crevasses de la langue, l’ai amené et planté dans mon jardin, que j’ai désherbé, labouré, arrosé, jusqu’à ce que le mot germe, fleurisse, emplisse le jardin de son parfum.

Arpi Voskanian, « Le mot ».