Les plus beaux poèmes pour la paix

Les plus beaux poèmes pour la paix

Choix des poèmes : Jean-Pierre LEMESLE
Illustration : Lad KIJNO
LE CHERCHE MIDI EDITEUR

Préface de Messieurs les Maires d’Hiroshima et de Nagasaki

Les poètes ont de tout temps exprimé leur opposition à la guerre et à son cortège d’horreurs. Célébrer la paix, c’est restituer à l’homme sa vraie place sur la planète.

Au fil des pages, les mots d’Hugo, de Ronsard croisent ceux d’Aragon, de Desnos ou de Neruda et de bien d’autres poètes dont un nombre important de contemporains avec souvent de beaux textes inédits.

Pour le 60éme anniversaire des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki, les maires de ces deux villes ont préfacé cette anthologie voulue par Alain Audoubert, maire de Vitry, membre de l’association mondiale « Mayors of Peace ».

C’est le poète Jean-Pierre Lemesle qui a sélectionné ces plus beaux poèmes et textes pour la paix. Il a demandé à son ami le peintre Kijno de réaliser une œuvre pour illustrer cette anthologie ; l’artiste a créé un dessin original intitulé : la cavalière de la paix.

Paru le 1er mars 2005

Éditeur : Le Cherche-Midi

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Alejandro Jodorowsky

Es como abrir un menhir con las manos

Cesad de buscar, vosotros mismos sois la puerta
y también los guardianes que prohiben la entrada.
A cada paso que dais os alejais del ombligo
convertidos en fantasmas sedientos de aventura.
Creeís que el matrimonio os libera de la muerte
o que el dinero os inscribe en la jerarquía divina.
Cesad de buscar, el filtro mágico es la conciencia,
ojo que puede regresar a las cuencas vacías de Dios
atravesando la muerte. Nadie se encuentra a sí mismo
recorriendo los mares o bajando a cavernas.
No es fácil, es como abrir un menhir con las manos
porque tenemos un alma más dura que la piedra.

Alejandro Jodorowsky, Traduit de l’espagnol (Chili) par Martin Bakero et Emmanuel Lequeux
dire ne suffit pas, no basta decir, Le Veilleur Éditions, 2003.