Les poètes de l’Île verte

Auteur : Jean-Luc Steinmetz

<i>Les poètes de l'Île verte</i>

"Certains poètes disparaissent sans laisser de traces. Souvent, leur talent incomplet en est la cause. Parfois la rareté de leurs oeuvres ou la venue précoce de leur mort.
Parmi des papiers que récemment je remettais en ordre, j’ai trouvé plusieurs dossiers où j’avais remisé, presque par acquit de conscience, des écrits d’amis de mes seize ans."

Paru le 1er juin 2010

Éditeur : La Passe du Vent

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.