Les quatre coins du cœur

de Françoise Sagan

Un garçon qui, avec le courage des simples, aimait ce qu’il désirait, admettait ce qui l’émouvait, bref, s’y livrait sans se débattre. Naïvement, comme plus personne – ou si peu – n’en avait la possibilité, le courage ou la simplicité en ce siècle.

Françoise Sagan, Les quatre coins du cœur, Éditions Plon, 2019.

Poème
de l’instant

Pierre Oster

Paysage du Tout

Le désir de sentir qu’une main très habile gouverne l’économie du poème, ce désir-là est délié, ailé. Il grandit.

Pierre Oster, Paysage du Tout, « Alchimie de la lenteur », 2020.