Les xérographes

collectif de graphistes et poètes voyageurs (association loi 1901) créé en 2000
autour de l’idée du livre en tirages limités, livres d’artistes, carnets de voyages, livres collectifs
(Paris, quartier de la Goutte d’Or paru en 2004, Paris, quartier de la Chapelle paru en 2005, la revue des xéros…).
Nous animons également des ateliers de poésie graphique, les cafégraphiques.
01 42 39 59 30
http://xerographes.free.fr
mel : xerographes@freesurf.fr

Océan indien de Rosemay Nivard

1er novembre 2006

Océan indien de Rosemay Nivard

Poèmes terba aux senteurs créoles "Douleurs (dock) rictus du sourire pour que tu ne partes pas Ou alors emmène-moi là bas vers ce mot que je ne comprends pas vers ces menaces de départ vers ce lieu rédempteur où la soouffrance est blanche où le lieu est silence où ton mépris cessera pour mon papa."
Née à l’île de la Réunion ; en 1961, Rosemay Nivard a écrit de nombreux recueils de poésie Les textes de Rosemay Nivard viennent s’inscrire dans la sphère de l’humain. Les ressorts de son écriture sont dans (…)

Poème
de l’instant

Stèles

La cime haute a défié ton poids. Même si tu ne peux l’atteindre, que le dépit ne t’émeuve : Ne l’as-tu point pesée de ton regard ?
La route souple s’étale sous ta marche. Même si tu n’en comptes point les pas, les ponts, les tours, les étapes, - tu la piétines de ton envie.
La fille pure attire ton amour. Même si tu ne l’as jamais vue nue, sans voix, sans défense, - contemple-la de ton désir .

*

Dresse donc ceci au Désir-Imaginant ; qui, malgré toutes, t’a livré la montagne, plus haut que toi, la route plus loin que toi,
Et couché, qu’elle veuille ou non la fille pure sous ta bouche.

Victor Segalen, Stèles, « Stèle au désir », 1912.