Les yeux bleuis de rêves

Auteur : Max Alhau

Les yeux bleuis de rêves

"Passé de l’autre côté / sans tourner la tête / sans un regard pour l’horizon" on découvre ainsi une voie jusqu’alors inconnue. Mais c’est peut-être aussi l’itinéraire sans carte ni boussole que le poète suit par le biais des mots.
C’est également un voyage intérieur qui l’entraîne à la découverte du monde et au cours duquel il est confronté à un passé qui le guide au long de ce périple.
Dans cette quête où bien des lieux révèlent leurs secrets, il s’agit de faire face au temps, d’habiter cette terre détentrice de notre histoire : "le regard porté vers les lointains et de maintenir le temps / au présent définitif."

Images d’Isabelle MALMEZAT.

Paru le 15 octobre 2018

Éditeur : Voix d’encre

Genre de la parution : Livre d’artiste

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.