Lettre à sa mère

Arthur Rimbaud

Inutile de se noircir les idées tant qu’on existe.

Arthur Rimbaud, Lettre à sa mère, Aden, le 15 avril 1882.

Poème
de l’instant

Louis Aragon

Les Poètes

Je peux me consumer de tout l’enfer du monde
Jamais je ne perdrai cet émerveillement
Du langage
Jamais je ne me réveillerai d’entre les mots.

Louis Aragon, Les Poètes, « Le Discours à la première personne », Éditions Gallimard, 1976.