Lettres à Lou

Auteur : Guillaume Apollinaire

Lettres à Lou

Première parution en 1969.
Édition de Laurence Campa. Préface et notes de Michel Décaudin.
Nouvelle édition revue et complétée en 2010.

« Lyon-Vaise, 4 avril 1915.
Jour de Pâques.

Six heures du soir. Mon petit Lou très chéri. Je t’écris sans savoir si même je dois t’écrire et si mes lettres te font plaisir. Nous sommes en gare de Lyon-Vaise. Je t’écris sur mon sac individuel. Il paraît que nous allons non en Argonne mais à Mourmelon-le-Petit dans le groupe de 90 du 38ème 43e batterie qui a été amochée. Dès que j’ai su que définitivement t’étais plus à moi, en ai eu un peu de peine, peut-être même beaucoup.
Je suis fidèle comme un dogue
ai-je écrit dans Alcools et tu aurais dû te douter que tout ce que je disais de te tromper était pas vrai. Pour le moment, je préfère mourir et ferai possible pour cela. Si pas possible, on verra. »
Cette nouvelle édition est augmentée de plusieurs lettres restées longtemps inédites.

Paru le 11 mars 2010

Éditeur : Gallimard

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Lokenath Bhattacharya

Le spectateur enchanté

Posté à la fenêtre, dans la maison qui est la sienne, enca-
dré, tableau lui-même, il reste là, à regarder. Son regard
tourné vers qui, quoi ? Vers la rue ? Ne s’y rencontre-t-il,
au contraire, ni chemin ni défilé ? Pas davantage d’arbres,
de collines, de montagnes ? Pas non plus d’êtres vivants,
pas un seul ? N’y trouve-t-on donc que vide infini, ciel illi-
mité, insondable silence ?

Lokhenath Bhattacharya, Le spectateur enchanté, Éditions La Part des anges, 2000.