Lettres à ma mère de Juan Gelman

traduit par François Michel Durazzo, collection Le Temps du rêve

Juan Gelman (Argentine) dit l’amour fusionnel, passionné, tendre et violent, conflictuel et harmonieux d’un fils avec sa mère. C’est l’amour et le deuil d’un enfant de plus de 51 ans qui vient de perdre une mère.

Paru le 1er mars 2002

Éditeur : Myriam Solal (Association des amis de l’Art négro-africain)

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Les quatre coins du cœur

Un garçon qui, avec le courage des simples, aimait ce qu’il désirait, admettait ce qui l’émouvait, bref, s’y livrait sans se débattre. Naïvement, comme plus personne – ou si peu – n’en avait la possibilité, le courage ou la simplicité en ce siècle.

Françoise Sagan, Les quatre coins du cœur, Éditions Plon, 2019.