Lettres à ma mère de Juan Gelman

traduit par François Michel Durazzo, collection Le Temps du rêve

Juan Gelman (Argentine) dit l’amour fusionnel, passionné, tendre et violent, conflictuel et harmonieux d’un fils avec sa mère. C’est l’amour et le deuil d’un enfant de plus de 51 ans qui vient de perdre une mère.

Paru le 1er mars 2002

Éditeur : Myriam Solal (Association des amis de l’Art négro-africain)

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Alejandra Pizarnik

Poème pour Emily Dickinson

De l’autre côté de la nuit
l’attend son nom
son subreptice désir de vivre,
de l’autre côté de la nuit !

Quelque chose pleure dans l’air,
les sons dessinent l’aube.

Elle pense à l’éternité.

Alejandra Pizarnik, « Poème pour Emily Dickinson », traduit de l’espagnol (Argentine) par Jacques Ancet, La dernière innocence, Ypsilon Éditeur, 2012.