Lexique poétique maritime de Michel Bez

Lexique poétique maritime de Michel Bez

« Depuis qu’il est mémoire d’homme, l’univers marin, dans sa grande richesse, habite l’imaginaire, l’imprègne et le nourrit. Il permet d’accéder aux aspirations fondamentales de l’être - le rêve, la découverte, l’aventure -, mais aussi à ses peurs - l’inconnu, le mystère, les dangers et la mort. Éléments essentiels du récit mythologique, les symboles marins nous permettent d’accéder au divin, et en retour, nous éclairent sur notre condition d’hommes. » Armé de sa plume et de ses pinceaux, Michel Bez navigue à travers l’histoire des symboles marins. Du narval à la sirène, de la Croix du Sud au feu de Saint-Elme… autant d’éléments dont la simple évocation fait naître rêves ou cauchemars. Mais quelle fut leur origine ? Leur place dans la mythologie ? La littérature ? Piochées aux quatre coins du monde, voici ressuscitées les légendes d’îles mystérieuses, de terres englouties, de monstres des profondeurs et de navires fantômes. Plongez au coeur de ces récits mystérieux, laissez-vous porter par le doux souffle de Zéphyr, embarquez pour un rêve éveillé et redécouvrez cet univers fascinant.

Michel Bez, docteur en droit, est membre de l’Académie de marine et peintre officiel de la Marine, dont il préside l’association depuis 2002.

Paru le 1er octobre 2011

Éditeur : Arthaud

Genre de la parution : Livre d’artiste

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.