Lisez-moi de Damon Krukowski

Lisez-moi de Damon Krukowski

Traduit de l’américain par Françoise Valéry

Un homme creuse une tranchée. Un autre commence à chanter. Plutôt inoffensif pour un début. Alors nous suivons en confiance les étapes logiques – et nous retrouvons soudain de l’autre côté du miroir, dans une nouvelle dimension de la pensée. À partir de là, nos difficultés quotidiennes prennent un tour à la fois drôle et triste, mais toujours merveilleux. À la fin, quelqu’un peut entrer dans le sillon d’un disque et devenir pure vibration. « Avant moi, et après moi, vient le plus beau solo de trompette. » Rosmarie Waldrop

Damon considère le langage comme prière pensée. Ses lignes bougent avec l’étrange vitesse d’un émerveillement, et toujours une oreille attentive aux nouvelles formes de son. Voilà de la bonne musique. Thurston Moore

Paru le 1er octobre 2008

Éditeur : Cuisines de l’Immédiat/ Editions de l’attente

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.