Livrés aux géographes

de Jacques Vandenschrick

Livrés aux géographes

L’angoisse est une maison sans limites, aux serrures soudées de sel.

Des vertigineux grelottent dans la neige qui couvre les tombes d’enfants.
Ils écoutent le chant jailli du petit oratoire, brasero joyeux, sauvé sous
la limaille des astres.

Paru le 1er décembre 2018

Éditeur : Cheyne

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

La colline que nous gravissons

Mais soudain, l’aube nous appartient.
Sans savoir à quoi cela tient, nous agissons.
Sans savoir à quoi cela tient, nous avons
tenu bon,
Témoins d’une nation non pas brisée,
mais simplement inachevée.

Amanda Gorman, La colline que nous gravissons , Traduit de l’anglais (États-Unis) par Lous and the Yakuza, Éditions Fayard, 2021.