Lointains de Georges Bonnet

Lointains de Georges Bonnet

Des mots que j’aime sont sarments noueux et secs, sans ambiguïté en leur aspect rudimentaire. Aveuglés très par la lumière, ils parlent à voix couverte, sous d’humbles frondaisons.

Paru le 1er mars 2005

Éditeur : Océanes

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Louis Aragon

Les Poètes

Je peux me consumer de tout l’enfer du monde
Jamais je ne perdrai cet émerveillement
Du langage
Jamais je ne me réveillerai d’entre les mots.

Louis Aragon, Les Poètes, « Le Discours à la première personne », Éditions Gallimard, 1976.