Maeght editeur

Contact

42 rue du Bac

75007

Paris

L’inusable des lèvres

1er octobre 2007

L’inusable des lèvres

"L’ouverture de la lagune
Cargo qui passe à mi-hauteur de la volupté,
et quantité de pieux, d’énormes quinconces
aux bottes de salsifis des pilotis mal équarris.
Mais quand c’est terminé le thé, fini de rire,
Le canal se nacre, et se détache
la poignée de ne rien dire…"

Poème
de l’instant

Louis Aragon

Les Poètes

Je peux me consumer de tout l’enfer du monde
Jamais je ne perdrai cet émerveillement
Du langage
Jamais je ne me réveillerai d’entre les mots.

Louis Aragon, Les Poètes, « Le Discours à la première personne », Éditions Gallimard, 1976.