Maeght editeur

Contact

42 rue du Bac

75007

Paris

L’inusable des lèvres

1er octobre 2007

L’inusable des lèvres

"L’ouverture de la lagune
Cargo qui passe à mi-hauteur de la volupté,
et quantité de pieux, d’énormes quinconces
aux bottes de salsifis des pilotis mal équarris.
Mais quand c’est terminé le thé, fini de rire,
Le canal se nacre, et se détache
la poignée de ne rien dire…"

Poème
de l’instant

Fereydoun Faryad

Ciel sans passeport

Exil amer.
Aucune lettre, nulle visite.
Sauf un moineau
Qui s’est posé sur la fenêtre
Avec en son bec
Un vers de Sappho.

Fereydoun Faryad, Traduction de Jacques Lacarrière, Revue Caravanes 7, Éditions Phébus, 2001.