Maeght editeur

Contact

42 rue du Bac

75007

Paris

L’inusable des lèvres

1er octobre 2007

L’inusable des lèvres

"L’ouverture de la lagune
Cargo qui passe à mi-hauteur de la volupté,
et quantité de pieux, d’énormes quinconces
aux bottes de salsifis des pilotis mal équarris.
Mais quand c’est terminé le thé, fini de rire,
Le canal se nacre, et se détache
la poignée de ne rien dire…"

Poème
de l’instant

Andrée Appercelle

Soleil noir ta peau

Aucun souffle
cette immobilité
de pierre épuise
un siècle
me sépare
de ta peau
que je voudrais
minérale
pour fermer
mes doigts
sur elle comme
on chauffe
un caillou

Andrée Appercelle, Soleil noir ta peau, Le Temps des Cerises, 2006.