Carvin

Coordonnées
Adresse : Hôtel de ville
Rue Thibaut
BP 801479
62220 Carvin

Contact : Monsieur Alain Masson

« Ville d’histoire et de commerce, Carvin rayonne sur le Carembault depuis plus de trois siècles… Deuxième ville de la Communauté d’Agglomération d’Hénin-Carvin, notre cité attire par sa situation géographique entre la Métropole Lilloise et la région Lensoise.
Ville jeune (plus de 30% de la population à moins de 20 ans), notre ville développe ses activités tout en préservant son identité : celle d’une ville moyenne où il fait bon vivre et qui regarde l’avenir avec sérénité.
Avec l’inscription de notre Bassin Minier dans le patrimoine mondial de l’Unesco, puis l’ouverture du Louvre Lens, notre territoire bénéficie d’un rayonnement qui dépasse largement nos frontières. À travers ces grands évènements, c’est l’image de nos villes qui évolue et suscite l’intérêt des visiteurs, et invite à la découverte de notre région, avec un autre regard, porteur de développement économique et d’emplois. C’est enfin la reconnaissance d’un Patrimoine culturel et humain unique, et dans lequel Carvin a pleinement sa place. Pour la vivre au quotidien, nous savons que notre ville est pleine de richesses qu’elle partage avec ses habitants et ses visiteurs tout au long de l’année.
Des richesses connues et reconnues, issues de son patrimoine historique et naturel, mais aussi d’autres richesses, moins perceptibles, mais ô combien nécessaires à la vie de la cité ! Grâce aux nombreux évènements portés par la ville, ses associations, ses clubs, ses écoles, c’est notre vivre ensemble qui s’enrichit.
Ce sont autant d’opportunités pour vivre des moments de grande convivialité, pour faire de belles rencontres et s’ouvrir aux autres. C’est en cela que l’on mesure pleinement la richesse de Carvin ; une ville toujours animée, conviviale et solidaire qui perpétue les valeurs légendaires des gens du Nord. »

Philippe KEMEL
Député-Maire de Carvin

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.