Douarnenez

Coordonnées :
Adresse : Hôtel de Ville
BP 437
29174 Douarnenez

Contact : Monsieur Philippe Paul
Téléphone : 02 98 92 69 55
Email : culture@mairie-douarnenez.fr
Site internet

Douarnenez, commune de 15 000 habitants, est située au Sud-Ouest du département du Finistère, au fond de la Baie de Douarnenez, à une vingtaine de kilomètres de Quimper.

Depuis le milieu du XIXème siècle, Douarnenez est une terre d’accueil pour de nombreux artistes et intellectuels parisiens ou étrangers. Surnommé le « Barbizon breton », des artistes consacrés comme Sully Prudhomme, Paul Gauguin, Stéphane Mallarmé, Max Jacob, José Maria de Hérédia ou Georges Perros y passèrent et y séjournèrent mais aussi des artistes dits « régionaux » : Maxime Maufra, Jakez Riou, Georges Perros, Mathurin Méheut, Pierre De Belay, Maurice Le Scouëzec, Louis Désiré-Lucas.

À la recherche d’inspiration, tous tombèrent sous le charme de la baie de Douarnenez, de la lumière, de la beauté des côtes et des gens de mer, mais aussi des pardons et de toutes les fêtes où les bretons aiment se retrouver.

L’histoire qui lie Douarnenez à la poésie ne date pas d’aujourd’hui. Pourtant, cette discipline était peu présente dans la Ville. C’est pourquoi, en 2010, la mairie et les associations ont impulsé la mise en place d’un Printemps des Poètes à Douarnenez avec pour objectifs principaux de :
- donner une place à la poésie ainsi qu’une image positive et moins élitiste.
- renforcer la transversalité des actions et la mise en place de partenariat.
- valoriser l’ensemble des projets par une communication cohérente et commune.

Cet événement est aujourd’hui fortement ancré dans la ville et de nombreux acteurs sont, chaque année, impliqués : services municipaux (culture, ateliers d’art, médiathèque, environnement, Port-musée…), associations (Toile d’essai, Rhizomes, Office de tourisme, collectif de la meute, association des commerçants…), commerce (librairie de l’Ivraie…).

Ce label sera l’occasion de valoriser et de reconnaître le travail réalisé par les associations et les services municipaux dans le cadre du Printemps des Poètes à Douarnenez depuis 2010.

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.