Maman, j’ai oublié le titre de l’histoire suivi de Félix, une voix sans parole

Auteur : Guy Allix

Maman, j'ai oublié le titre de l'histoire suivi de Félix, une voix sans parole

La chronique autobiographique de Guy Allix publiée ici se compose des neuf récits de Maman, j’ai oublié le titre de notre histoire, livre édité en 2008 par les éditions Librairie-Galerie Racine, et d’un inédit Félix, une voix sans parole.
Malgré la noirceur, c’est un récit lumineux par l’humanité et la tendresse qu’il dégage, l’énergie qui l’habite. C’est, ultime paradoxe, un vrai hymne à la vie et aux merveilleuses ressources que chaque être humain a la capacité de convoquer. Guy Allix a gardé de son enfance difficile une précieuse aptitude à la survie, une lucidité essentielle formatrice d’un tempérament hors-du-commun.
Marie-Josée Christien (extrait de la préface)

Paru le 1er octobre 2016

Éditeur : Editions Sauvages

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.