Maman, j’ai oublié le titre de l’histoire suivi de Félix, une voix sans parole

Auteur : Guy Allix

Maman, j'ai oublié le titre de l'histoire suivi de Félix, une voix sans parole

La chronique autobiographique de Guy Allix publiée ici se compose des neuf récits de Maman, j’ai oublié le titre de notre histoire, livre édité en 2008 par les éditions Librairie-Galerie Racine, et d’un inédit Félix, une voix sans parole.
Malgré la noirceur, c’est un récit lumineux par l’humanité et la tendresse qu’il dégage, l’énergie qui l’habite. C’est, ultime paradoxe, un vrai hymne à la vie et aux merveilleuses ressources que chaque être humain a la capacité de convoquer. Guy Allix a gardé de son enfance difficile une précieuse aptitude à la survie, une lucidité essentielle formatrice d’un tempérament hors-du-commun.
Marie-Josée Christien (extrait de la préface)

Paru le 1er octobre 2016

Éditeur : Editions Sauvages

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.