Matière solaire

Eugenio de Andrade

J’ai aimé ces endroits
où le soleil
secrètement se laissait caresser.

Eugénio de Andrade, 1923-2005, Matière solaire, Traduit du portugais par Mária Antonia Câmara Manuel, Michel Chandeigne et Patrick Quillier, Éditions de la Différence, 1986.

Poème
de l’instant

Christian Bobin

Le plâtrier siffleur

Il s’agit juste d’une manière humaine d’habiter le monde. Parce que dire habiter poétiquement le monde ou habiter humainement le monde, au fond, c’est la même chose.

Christian Bobin, Le plâtrier siffleur, Poesis éditions, 2018.