Matière solaire

Eugenio de Andrade

Eu amei esses lugares
onde o sol
secretamente se deixava acariciar.

Eugénio de Andrade, 1923-2005.

Poème
de l’instant

Respire

j’avais peint avec elle les murs de sa
chambre
couleur vie

couleur vie c’était bien

Victor Malzac, Respire, Éditions de la Crypte, 2020.