Méandres et Néant de Stéphane Sangral

Méandres et Néant de Stéphane Sangral

Préface d’Eric Hoppenot

"Il faut lire la poésie de Sangral, elle nous invite à explorer les vertiges d’une conscience qui se voit se voir, ce n’est pas la sienne, c’est la nôtre, lorsque nous consentons à quitter les rivages pour nous exposer au déséquilibre."

Paru le 1er septembre 2013

Éditeur : Galilée

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Le Poids vivant de la parole

On peut écrire, et l’on écrit ;
On peut se taire, et l’on se tait.
Mais pour savoir que le silence
Est la grande et unique clef,
Il faut percer tous les symboles,
Dévorer les images,
Écouter pour ne pas entendre,
Subir jusqu’à la mort
Comme un écrasement
Le poids vivant de la parole.

Armel Guerne, 1911-1980, Le Poids vivant de la parole, Éditions Solaire, 1983.