Mémoire d’encrier

Contact

554 Bourgeoys

H3K 2M4

Québec Canada

L'abattoir c'est chez nous

13 octobre 2021

L’abattoir c’est chez nous

« Je porte cette histoire en moi remplie de silences. L’Europe et l’Amérique autochtone, le colon et la colonisée, c’est chez moi. Chez nous, c’est l’abattoir. » Enfant de deux mondes qui ne se parlent pas, la fille écrit à sa grand-mère et à sa mère. Elle parcourt l’espace dilaté des origines, des impostures et des blessures.
Née à Córdoba, Argentine, d’une mère guaraní-paraguayenne et d’un père français, Fiorella Boucher vit à Montréal. Sa poésie, une plongée dans le récit familial, s’inspire de son héritage (…)

Au couchant de la terre promise

25 août 2021

Au couchant de la terre promise

Une femme a laissé sa voix sur un lit de préjugés. J’ai reconnu son cri. Je l’habite et le propulse dans mes poèmes. Ce recueil de poèmes dédié aux enfants de Joyce Echaquan est un cri du coeur. Jean Sioui, Wendat, et aîné, frappe à la porte de la justice. Le poème, alerte rouge contre l’apathie et l’indifférence, évoque l’histoire tragique des Première Nations. Ce livre est aussi un cri de ralliement et de solidarité entre Autochtones afin de trouver les mots pour nommer et combattre la discrimination (…)

L'après-pays

31 mai 2021

L’après-pays

L’après-pays revient sur les traces des Hmong du Laos à travers l’histoire d’une famille de réfugiés. Mai Der Vang lève le voile sur la guerre et ses atrocités. Sa poésie résonne avec les chants chamaniques des ancêtres.
Lorsque les funérailles évoqueront
Les repas agrestes de mes ancêtres paternels,
Les broderies en point de croix du côté de ma mère
Alors je me présenterai devant vous
Vêtue de mon armure de terre,
Prête à vous écouter chanter mon (…)

La danse du figuier

31 mai 2021

La danse du figuier

Trois générations de femmes : Téta, la grand-mère, Fadwa, la mère, et Emné, la fille qui dit la tendresse de celles qui l’ont précédée. Les poèmes recousent les liens brisés par la guerre, la mort et l’exil.
Je suis fille de la fille
c’est à moi de consoler
à moi de porter les fleurs
les horizons
mon doigt indique les premiers nuages
rentrons à la maison Téta
nous reviendrons demain
enceintes d’un jour (…)

Nin Auass • Moi l'enfant

21 mai 2021

Nin Auass • Moi l’enfant

Poèmes de la jeunesse innue
Anthologie bilingue innu-aimun – français
Dirigée par Joséphine Bacon et Laure Morali, et illustrée par Lydia Mestokosho-Paradis
En collaboration avec l‘Institut Tshakapesh
Pendant quatre ans, les écrivaines Joséphine Bacon et Laure Morali ont sillonné les dix communautés innues du Québec. Elles ont rencontré plus d’un millier d’enfants et de jeunes qu’elles ont accompagnés dans l’écriture. Nin auass • Moi l’enfant fait battre le cœur de la jeunesse de tout un peuple.
ASSI (…)

Fragments d'un monde en ruine

21 mai 2021

Fragments d’un monde en ruine

Thomas King signe un premier recueil de poésie. Soixante-dix-sept fragments où alternent mythes réactualisés, commentaires politiques, tranches de vie et traits d’humour. Le tout porté par la puissance tellurique et le style iconoclaste de ce grand écrivain autochtone.
Quand je me sens frustré,
je vais à la rivière
lancer des pierres
dans l’eau.
Je suis comme ça.
D’autres bombardent des (…)

Fouiller les décombres

21 mai 2021

Fouiller les décombres

Une fillette grandit sous la dictature. Loin de son pays, elle a cru tout oublier. Quarante ans plus tard, son enfance frappe à la porte. « J’ai fouillé, passé des heures à éplucher les documents, les témoignages, les jugements, les histoires, les photos, les vidéos. Le ventre retourné, j’écrivais des poèmes. »
dans la cour d’école
on joue à la marelle
on sautille sur un pied
l’équilibre est fragile
puis sur l’autre
plus haut
on rebondit
pour atteindre le ciel
criblé de (…)

Nuit des anses pleines

3 février 2021

Nuit des anses pleines

Nuit des anses pleines dit le voyage sous les eaux, là où se croisent les mystères de l’amour. Fluidité. Célébration de l’être aimé. Le poème invoque corps et présence. Le désir remonte lacs, rivières, fleuves, mers. L’univers liquide donne à voir et à rêver. La seule espérance : plonger au cœur du sentiment.
Je marche campé entre deux eaux
jusqu’à tes yeux
il n’y a pas de miracle
renouvelé de promesses
femme de mes dix doigts
Extrait du prologue
Au fil des mots et des jours, je (…)

Non je ne mourrai pas

14 janvier 2021

Non je ne mourrai pas

Mourir. Malgré la vie. Malgré la joie. Mourir. Peut-être renaître un jour. Conte-poème au pays des Inuits et des coureurs de froid. Accueilli et soigné au Nunavik, l’aventurier blessé médite sur la mort, la vie et l’amour. C’est dans la toundra que le rescapé retrouvera la force de vivre.
Je vous connais gens du Nord Bien-aimés nomades depuis des lustres Qui parcourez cette terre De loups-marins et d’eaux Je vous connais mes courageux Et même si je ne vous connaissais pas (…)

Le premier coup de clairon pour réveiller les femmes immorales

10 septembre 2020

Le premier coup de clairon pour réveiller les femmes immorales

Traduction de l’anglais par Jonathan Lamy
Ces poèmes bilingues (anglais-français) se déplacent, multipliant voix, corps, paysages. Chez soi ne cesse de bouger. Chaque poème est un mouvement. Cri de ralliement et de solidarité, Le premier coup de clairon pour réveiller les femmes immorales • The First Blast to Awaken Women Degenerate est un manifeste où retentit une parole résolument engagée.
Extrait du prologue
Il est parfois plus facile de vivre en mouvement. Les corps bougent. Les voix (…)

Poème
de l’instant

Anna de Noailles

Poème de l’amour

Révérons ces instants de la vie éphémère
Dont chacun nous semblait de trop !

Anna de Noailles, 1876-1933, Poème de l’amour, 1924.