Météorites

Aurélien Barrau

Dans chaque interstice de ses maux, dans chaque faille de ses souffles, dans la moindre déchirure de ses étoffes, dans l’extrême enfoui des apeurés de son infime : la candeur presque aride d’un décillé perdu…

Aurélien Barrau, Météorites, « Bris », Éditions Michel Lafon, 2020.

Poème
de l’instant

Coplas

Ce que tu nommes l’avenir
est un futur antérieur où
jamais nous ne pourrons aller.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.