Michel Dunand

Michel Dunand est né à Annecy, en 1951. Il y dirige la "Maison de la Poésie" et anime avec ferveur depuis 1984 la revue "Coup de Soleil" (poésie et art). C’est un récitant très actif. Il a collaboré avec des musiciens de tous bords (parmi lesquels François René Duchâble)- et avec de nombreux peintres (livres et travaux d’artistes fort divers) : Yves Mairot, Roudneff, Pierre Ribà, Claude Melin, Christophe Miralles, Fanny Gagliardini, Rana Raouda, Jean-Bernard Butin, Kaviiik, Fabrice Rebeyrolle, Yo, Maher Al Baroudi….
Trois de ses ouvrages ont été traduits en arabe par Azouz Jemli (Tunisie) et publiés à Tunis.
Poèmes traduits en anglais, russe, espagnol, italien, turc, allemand, portugais, grec, persan…
Prix Littera 1993 (revue " Casse ")

Extrait

Au-dessus des deux têtes, un oiseau plane. Immobile ou presque. Un oiseau jaune et noir. Il sert tant bien que mal de lampe. On peut l’appeler l’argent, le plaisir ou l’amour. Un oeil plus grand que tous les autres y voit le messager de la mort. On peut ne rien voir, hormis la tasse à café sur la table en bois, la femme assise et le jeune homme au fond, debout dans la pénombre. Il n’y a pas d’oiseau. La pièce est aussi nue que la misère et le soleil qui court comme un possédé dans les rues bariolées de la capitale.

Addis-Abeba. La maison de café

Un peu poète, un peu sorcier

Je n’écris pas. JE ME REPRISE AVEC LE FIL DE FER DES MOTS.

Lomé, Togo.

Bibliographie

  • Dernières nouvelles de la nuit, et autres poèmes (1980-1993). Peintures de Marc Limousin. Le Petit Véhicule. 2019.
  • 6 peintures de Corinne Albrecht, avec 6 poèmes. 2019.
  • Poésie sur table. Avec Raïssa Sue Kang. 2019.
  • Poésie sur sacs. Avec Maele Vincensini. 2018.
  • Jaloux, moi ? Gravures de Patrice Federgrün. 2018.
  • Légion d’horreur. Avec Martine Jaquemet. 2018.
  • Au fil du labytinthe ensoleillé. Jacques André Éditeur. 2018.
  • L’entrouvreur de partout. Avec Maria Desmée. 2017.
  • Voyager, c’est aimer. Poèmes-mobiles. Avec Thierry Lambert. 2017.
  • Deux Vincent. Avec Martine Jaquemet. 2016.
  • Un nom de feu. Avec Martine Jaquemet. 2016.
  • 6 estampes de Patrice Federgrün, avec 6 poèmes extraits de " Sacre ". 2016.
  • Miels, éditions Henry, 2016
  • Porto, la rose. Illustration de Mylène Besson. Bilingue (portugais, français). Index, 2016.
  • Les toits du coeur, Jacques André éd., 2015
  • Trois poèmes mis en musique et chantés par Nathalie Richard. 2015.
  • J’ai jardiné les plus beaux volcans, Po&psy, Erès, 2014.
  • Triptyque. Peintures d’Enan Burgos. Bilingue (espagnol, français). Index, 2014.
  • Vers le bleu. Texte mis en musique et chanson par Nathalie Richard, 2014.
  • Venise, encore et toujours. Aquarelles de Jean-Pierre Montmasson. Bilingue (italien, français). Index, 2014.
  • Sur les pas du vent. Yvon Angelo Canova lit Michel Dunand. Maison de la Poésie d’Annecy, 2014.
  • Hildegarde au présent. Avec Yves Mairot, Index, 2013.
  • Vers le bleu. Collages, Andreas Sofianopoulos, Index, 2013.
  • Toucher le ciel. Avec Guy Calamusa, Index, 2013.
  • Tunis ou Tunis, traduction d’Azouz Jemli, version bilingue (arabe et français), Berg éditions, Tunis, 2012
  • Mourir d’aller, Jacques André éd., 2012
  • Poésie sur cintre. Avec Emma Shulman, 2012.
  • Poésie sur assiettes. Avec Patrice Federgrün, 2012.
  • Un éternel présent (CD), textes de Michel Dunand lus par l’auteur, musique : Pierre Coppier, Bernard Donzel-Gargand, Forum Studio, Annecy , 2011
  • Tout est dit, Editinter, 2010
  • Sacre, Jacques André éd., 2010
  • Météores Peintures, Rana Raouda, 2010.

En arabe et en français (séparément).

  • Libans. Peintures, Rana Raouda, 2010.
  • Tout est dit. Bois gravés, Jean-Bernard Butin, 2009.
  • Sacre. Bois gravés, Fanny Gagliardini, 2009.
  • Hors piste, suivi de Trois amours, aucun. Préface de Jean Joubert. Bois gravés Jean-Bernard Butin, l’Harmattan, 2008
  • Les cent plus beaux poèmes publiés par la revue Coup de Soleil. Boîte à manuscrits. Opus et trait de plume, Claude Melin, 2004.
  • Portraits d’ateliers, portraits d’artistes. Photographies, Michel Dunand. Couverture, Christophe Miralles, 2004.
  • Cartes-poèmes, marque-pages. Avec Yves Mairot, Roudneff, Pierre Ribà, Rana Raouda (2003, 2006, 2010).
  • Ailleurs, toujours, est au soleil suivi de
  • Roi sans arpent, préface de Jacques Ancet, illustrations d’Yves Mairot, L’Harmattan, 2003
  • Les mots ne sortent que la nuit. Sérigraphie : Nathalie Fournier, Laëtitia Givaudan, 2000
  • Roi sans arpent. Collages, Yves Mairot, 2000.
  • Plier bagage. Grand livre-valise. Bois gravés, Roudneff, 1997.
  • Péril en l’ocre jaune suivi de Dernières nouvelles de la nuit, La Bartavelle, 1993
  • Dernières nouvelles de la nuit, Encre de Jacques de Féline, Edition simple et de luxe, Le Petit Véhicule, 1989

Livres pauvres (direction, Daniel Leuwers) :

  • Coup de fil. Avec Hamid Tibouchi. 2019.
  • Ecarts. Avec Danielle Berthet. 2018.
  • Sarre. Avec Mylène Besson. 2018.
  • Mantegna, Mantova. Avec Mary Newcomer. 2018.
  • Le Rhin, l’instant. Avec Marc Limousin. 2018.
  • Art poétique. Avec Chantal Giraud Cauchy. 2018.
  • Probablement. Avec Chantal Giraud Cauchy. 2018.
  • Stalag 325. Avec Chantal Giraud Cauchy. 2018.
  • Un nom de feu. Avec Thibault Guibert et Nathalie Pouzet. 2017.
  • Istanbul, 2012. Avec J-N Bachès. 2016.
  • L’improbable. Avec J-N Bachès. 2016.
  • Et revoici Mondrian. Avec J-N Bachès. 2016.
  • Van Gogh, Saint-Rémy. Avec Mary Newcomer. 2015.