Michèle Métail

Après des études d’allemand, a obtenu son doctorat de chinois en soutenant une thèse sur des formes poétiques anciennes et méconnues ("Poétique curieuse dans la Chine ancienne : analyse des poèmes de formes variées").
Parallèlement, elle traduit des poètes allemands conteporains : Ursula Krechel, Christiane Schulz, Thomas Kling, Walter Thümler…
Elle a fondé avec le compositeur Louis Roquin l’association "Les arts contigus" qui s’intéresse aux rapprochements/rencontres/confrontations entre divers modes d’expression : arts plastiques, poésie, musique,performances, installation..ils organisent ensemble des manifestations pluridisciplinaires.
Depuis 1973, Michèle Métail diffuse ses textes au cours de "publications orales". La projection du mot dans l’espace représente pour l’auteur le "stade ultime de l’écriture", son travail étant avant tout celui d’une "présence dans la langue". Diapositives et bande-son accompagnent souvent ses lectures. Plus de 200 publications orales en France et à l’étranger jalonnent ce parcours. Ses publications récentes associent le texte à l’image (collage, photo) dans des livres qui sont des "constructions" au sens architectural du terme.

Extrait

MANDIBULE, MÂCHOIRE
L’ORATEUR
AFFAIRÉ ET INLASSABLE
INSATIABLE
BROYEUR
PLUS VIF
SANS CESSE
JUSQU’AU POINT
SATURÉ
A CAUSE DES ÉTRANGLEMENTS
RESPIRANT PAR
TRACHÉE
ET PARFOIS
CROYAIT-ON
INTERJECTION
FRAPPER
MARQUER
TEND A ÉTABLIR
L’ÉNONCÉ
SUPPOSÉ
FAUX
IMPOSSIBLE
CALQUÉ DANS LA FORME DU CORPS
OU IL EFFECTUERA LUI-MÊME
FROID, DÉTACHÉ
LE DÉMENTI

MICHÈLE MÉTAIL : EXTRAIT DE "MANDIBULE, MÂCHOIRE"
(POÈMES DÉSARTICULÉS), ED. LA CHAMBRE 2000

Bibliographie

  • Voyage au pays de Shu-Journal (1170-1998)& Anthologie, ed. Tarabuste, 2003
  • Toponyme : Berlin : dédale-cadastre-jumelage-panorama, ed. Tarabuste, 2002
  • Dialogues : trois pièces microphoniques, Voix éditions, 2002
  • 64 poèmes du ciel et de la terre, ed. Tarabuste, 2000
  • Mandibule, mâchoire, ed. La Chambre, 2000
  • Les horizons du sol. Panorama, Ed. Spectre familier-CIPM, 1999
  • Cent pour cent, en collaboration avec L.Roquin, Leporello de 15 m de long, ed./ F.Despalles, 1998
    Le Poème de la Carte de la sphère armillaire de Su Hui, Théâtre Typographique.

    en allemand :

  • Gehen und schreiben. Gedächtnis-Inventar. DAAD Berliner Künstelrprogramm, 2002