Moi j’irai dans la lune et autres innocentines

Auteur : René Obaldia (de)

Moi j'irai dans la lune et autres innocentines

Illustrations d’Emmanuelle Houdart.

Voici une édition merveilleusement illustrée par Emmanuelle Houdart des célèbres "poèmes pour enfants et quelques adultes" de René de Obaldia ! Des textes rythmés, poétiques et grinçants, qui racontent avec humour les choses et les rêves de la vie. Depuis 1969, la première édition, le succès des Innocentines ne s’est pas démenti. Les livres de classe en ont retenu les plus avouables (l’innocence n’est pas toujours sûre !), et des bataillons d’écoliers savent aujourd’hui par cœur (leurs mamans aussi !) des poèmes comme La Sologne, Chez moi, Le Secret, Moi j’irai dans la lune, Grand’mère, J’ai trempé mon doigt dans la confiture, Le Zizi perpétuel… Les Innocentines, portées sur les ailes des chérubins, sont, au fil du temps, devenues "un classique"

Paru le 27 novembre 2017

Éditeur : Grasset Jeunesse

Genre de la parution : Jeunesse

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.