Musique de chambre de James Joyce

Musique de chambre de James Joyce

Traduction en vers réguliers et rimés par Adrien Louis
Préface de Jacques Aubert

Comme ta voix m’accompagnait
J’ai attisé sa peine,
Pour cette main que je tenais
De nouveau dans la mienne.

Nulle parole ou aucun geste
Ne pourront excuser -
Du vieil ami, or ne me reste
Pas plus qu’un étranger.

Paru le 1er juin 2013

Éditeur : Le bousquet-La barthe éditions

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Pierre Oster

Paysage du Tout

Le désir de sentir qu’une main très habile gouverne l’économie du poème, ce désir-là est délié, ailé. Il grandit.

Pierre Oster, Paysage du Tout, « Alchimie de la lenteur », 2020.