NAPPES-MONDES

Joëlle Naïm - préface de Bernard Noël

NAPPES-MONDES

Avec la participation de plus d’une centaine d’artistes, d’écrivains, de poètes, de calligraphes, dont : Georges Didi-Huberman, Hans Bouman, André S. Labarthe, Margalit Berriet, Hubert Haddad, Boualem Sansal, Joëlle Bordet, Malie Létrange, Billie Zur, Boris Lehman, Eliahu Dallal, Anne-Juliette Malotaux, Riccardo Garbetta, Suleiman Mansour, Gérard Duchêne, Sophie Boursat, Marc Delouze, Mireille Désidéri, Avraham Eilat, Abdul Kader El Janabi, Anne Rothschild, Rami Saari…

« NAPPES-MONDES est une formidable aventure artistique qui revendique haut et fort la suprématie de l’échange, de l’écoute et de la compréhension interculturelle. Et si au départ, son projet « ne reposait » que sur de fragiles nappes en papier, bien vite, l’idée et l’envie d’en faire un livre « mémoire » s’est vite imposée à Joëlle Naïm.
« La nappe de bistro, ce fragile carré de papier est devenu le support de mon côté entremetteuse nomade, de mon fantasme d’ubiquité, de mes rêves d’échanges, de paix et de création », écrit-elle. Et elle poursuit : dans un bistro parisien, l’artiste algérien peut rencontrer la poétesse de Tel Aviv, l’écrivain né à Cuba présenter son ile à la peintre née en Tunisie, le Palestinien de St Jean d’Acre raconter ses souvenirs douloureux à l’italienne juive qui connaît très bien Ramallah, Gaza …
Il lui aura fallu beaucoup d’énergie et une impressionnante ténacité pour que NAPPES-MONDES voit le jour et que ces nappes-témoignages prennent ainsi un nouvel envol, vers le plus grand nombre / vers le plus grand Monde. »

Denis FIZELIER - éditeur

Paru le 1er octobre 2015

Éditeur : Artefiz

Poème
de l’instant

Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse

C’est toujours au moment
de faire la vaisselle qu’une idée
me vient pour t’écrire un poème.

Mathias Malzieu & Daria Nelson, Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse, Éditions de l’Iconoclaste, 2020.