NGC 224

Auteur : Ito Naga

NGC 224

Depuis Je sais, son premier livre, on connaît la manière subtile d’Ito Naga, son art de débusquer sous l’apparence ordinaire de l’évidence, cet entrelacs de sens et de correspondances secrètes que cachent l’événement infime et l’instant banal.

Voilà qu’aujourd’hui, l’astrophysicien qu’il est aussi, nous invite à sa façon toujours enjouée, à partager son regard sur ces lois aussi exactes que mystérieuses qui régissent la grande demeure universelle. C’est bien sûr au rebours du discours savant et de l’exposé sévère qu’il nous conduit par touches successives dans l’intelligence de la mécanique des astres.

Et le lecteur découvre, chemin faisant, que c’est de l’heureuse complexité de la vie que ce livre fait l’éloge : il a désormais l’oeil du chat qui considère, étonné et gourmand, ce qui est là devant.

Jean-Pierre Siméon

Paru le 1er avril 2013

Éditeur : Cheyne

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Charles Baudelaire

Petits poèmes en prose

Votre œil se fixe sur un arbre harmonieux courbé par le vent ; dans quelques secondes, ce qui ne serait dans le cerveau d’un poëte qu’une comparaison fort naturelle deviendra dans le vôtre une réalité. Vous prêtez d’abord à l’arbre vos passions, votre désir ou votre mélancolie ; ses gémissements et ses oscillations deviennent les vôtres, et bientôt vous êtes l’arbre. De même, l’oiseau qui plane au fond de l’azur représente d’abord l’immortelle envie de planer au-dessus des choses humaines ; mais déjà vous êtes l’oiseau lui-même.

Charles Baudelaire, Petits poèmes en prose, « Le Théâtre de Séraphin », 1868.