Nager vers la Norvège

Auteur : Jérôme Leroy

Nager vers la Norvège

« Quitter Vierzon.
Dans un demi-sommeil, lors d’un arrêt anormalement long en gare de Vierzon, le voyageur à bord du train désert se demanda soudain combien de filles, en cet instant précis, un 10 février à 16h31, faisaient l’amour dans la petite ville un peu triste. Une, cinq, dix, aucune ? Le train repartit, il n’y eut pas de réponse et le voyageur éprouva une très brève mais intense tristesse comme s’il avait laissé échapper la chance unique de résoudre le mystère de toute chose.
Puis il se rendormit et ce fut tout. »

Texte de l’éditeur.

Paru le 14 mars 2019

Éditeur : La table ronde

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.