Narcisse

de Joachim Gasquet

Narcisse

Choisir de rééditer un tel ouvrage, ancien et non "achevé", simplement parce qu’il est introuvable, parce que né de la plume d’un poète d’Aix-en-Provence exclusivement reconnu pour ses conversations et son amitié avec Paul CEZANNE, tout est bon à prendre, ou parce que tout l’œuvre de cet auteur éguillen Joachim Gasquet, devrait participer de la vie intellectuelle du Pays d’Aix en 1900 et s’imposer à notre connaissance ? Non, bien sincèrement et simplement, parce que l’intemporalité du thème de Narcisse, méritait en soi qu’on s’y penche, ouvrant sur la pérennité ou la récurrence d’un certain symbolisme en poésie, sa spécificité d’inclassable et ses évolutions…

Paru le 1er décembre 2014

Éditeur : Éditions Prolégomènes

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.