Nerfs de Jean-Pascal Dubost

Nerfs de Jean-Pascal Dubost

"Nerfs à vifs sans relâche et c’est ainsi, qu’ils me font fonctionner foncièrement qui je suis quel que soit quand je quitte l’habitat principal où je vis et demeure et travaille ils me font prendre peau d’horzain et me rendent frogné, alors partant, sac de proses et proses de terre en tête du mal d’horreur qui me travaille en ronge "loin des rumeurs de libération entretenues tout au long de la journée depuis Bagdad", et la rumeur aux trousses, j’entre en résidence au monde les mots à la bouche où que ce soit ainsi sans relâche aussi vif à Rennes -"

Paru le 1er décembre 2006

Éditeur : La Dragonne

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Ludovic Janvier

Bientôt le soleil

« Je ne cherche pas l’essor, l’oubli, la grâce, je sais qu’ils me sont impossibles. Et d’ailleurs je ne le voudrais pas. L’ange me fait peur. Non, je cherche la présence et le poids, ou plus exactement la présence me cherche, le poids me trouve, le poids sur moi de la lumière comme un mur, la présence à plein regard de la mer qui fait masse ou du feuillage hanté par le ciel. De sorte que les jours de timidité, ou de trop fort vouloir, je reste pris dans la glu du moment, prisonnier du trop plein jusqu’à la nausée. Les jours de décision, j’allais dire de légèreté mais ne te vante pas, je vois sortir de moi une réponse, plus ou moins claire, plus ou moins simple, plus ou moins forte. Content ? Non, jamais content. Mais, quand même, content. »

Ludovic Janvier, Bientôt le soleil, Flohic Éditions, 1998.