Nuits silencieuses

de Till Lindemann

Nuits silencieuses

Illustré par Matthias Matthies.
Traduit de l’allemand par Emma Wolff.

Le chanteur de Rammstein traduit pour la première fois en France
Chanteur du groupe Rammstein, Till Lindemann a rempli les stades du monde entier.

Mais il est aussi poète.
L’amour, la mort et le sexe sont des thèmes obsessionnels chez cet homme mélancolique, mêlant son désespoir à un humour grinçant, parfois provocateur.

Difficile de rester indifférent à cette lecture troublante où les fans du groupe metal retrouveront les échos de ce qu’ils aiment, empreints de noirceur et de dérision.

Paru le 7 octobre 2021

Éditeur : L’Iconoclaste

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Ludovic Janvier

Bientôt le soleil

« Je ne cherche pas l’essor, l’oubli, la grâce, je sais qu’ils me sont impossibles. Et d’ailleurs je ne le voudrais pas. L’ange me fait peur. Non, je cherche la présence et le poids, ou plus exactement la présence me cherche, le poids me trouve, le poids sur moi de la lumière comme un mur, la présence à plein regard de la mer qui fait masse ou du feuillage hanté par le ciel. De sorte que les jours de timidité, ou de trop fort vouloir, je reste pris dans la glu du moment, prisonnier du trop plein jusqu’à la nausée. Les jours de décision, j’allais dire de légèreté mais ne te vante pas, je vois sortir de moi une réponse, plus ou moins claire, plus ou moins simple, plus ou moins forte. Content ? Non, jamais content. Mais, quand même, content. »

Ludovic Janvier, Bientôt le soleil, Flohic Éditions, 1998.