Obsidiane

Contact

11 rue André Gateau

89100

Sens

Photos-Impressions 102 rêves de Daniel Grojnowski

1er novembre 2014

Photos-Impressions 102 rêves de Daniel Grojnowski

Photographies de Wen Juan Guo
"Le poète n’est pas un sujet
mais le sujet d’un poème
placé quelque part
à la première personne

Mauvaises langues de Paul Keineg

1er novembre 2014

Mauvaises langues de Paul Keineg

Faire glisser sa plume
sur les méchancetés du monde -
il faudrait être fou
de ne pas répondre à l’espoir que font naître
les choses sans importance,
avec obligations réciproques
et salut
aux entraves de la langue.
Finie la position claire,
mon odeur n’est pas étrangère
à l’odeur des serfs
qui à la belle saison
opéraient en bras de chemise.
Où croyez-vous que je m’absente
quand je m’absente,
mal reçu et apaisé (…)

Irréparable quant à moi André Du Bouchet par Bernard Desportes

1er novembre 2014

Irréparable quant à moi André Du Bouchet par Bernard Desportes

Témoignage d’une amitié, ce livre est une double réflexion sur cette amitié et sur l’oeuvre de l"un de nos plus grands poètes.
Le volume, avec une photo d’André du Bouchet par François Lagarde et une lettre en fac-similé, est composé de souvenirs, de courts essais et de lettres échangées entre l’auteur et André Du Bouchet.

L'épingle du jeu (trait d'union, 3) suivi de Sans de Bruno Grégoire

1er juin 2014

L’épingle du jeu (trait d’union, 3) suivi de Sans de Bruno Grégoire

Ami, dis-moi encore la mer qui se retire,
comme elle découvre les rochers sombres,
chaque fois leur mystère
luisant :
j’ai grandi ailleurs trop longtemps
pour désapprendre l’alphabet du sable.

<i>La donation du monde</i>

1er mai 2014

La donation du monde

Bei descend rue Mouffetard
où commence la saison des grenades
"Tiens !" dit-elle
Et pour la première fois, au bas de cette pente obscure que
dès longtemps je croyais terre de connaissance,
première fois je paple
avec la courbe d’un fruit mûr et son aurore
le sens du mots "tiens" qu’accompagne le geste de tendre
-(tendre, ici, pas moins énigmatique,
pas moins ironiquement tapi dans la banalité, comme mot)
première fois je comprends ce qu’il y a d’étranger dans le visage de (…)

Obligé d'être ici de Claude Adelen

1er décembre 2013

Obligé d’être ici de Claude Adelen

Triptyque, qui se referme sur une coda – importance de la musique cehez Claude Adelen – Obligé d’être ici est son dixième livre de poèmes. On y retrouve l’exigence formelle qui est la marque de ce poète. Le titre même du recueil dit la dureté de « ce côté du ciel », hanté par les drames des hommes, autant que par la nostalgie de l’enfance et des paysages de l’ancien pays pas totalement enfoui sous la bruyante modernité ! Mais « le coup de grisou de l’âme » n’est-il pas sauvé par le plaisir de raconter en (…)

Au beau fixe (autre hémisphère) de Mathieu Nuss

1er décembre 2013

Au beau fixe (autre hémisphère) de Mathieu Nuss

Illustrations de Jean-Louis Gerbaud
« Vignettes tout au plus, ces 59 poèmes qui n’en sont qu’un (et un seul) tirent à eux le concret de l’intuition, l’écosystème du présent qui passe et dont les éléments jaillissent… au beau fixe, laissant une certaine électricité statique dans l’air via les regards appuyés, les irrésistibles glissements cognitifs, les frottements de dos d’autres vies qui ne nous voient pas… » dit Mathieu Nuss de ce nouveau livre. Il dirige la revue larevue* et a publié (une) Affirmation, Al (…)

Le livre de "quinze grammes", caporal de Jean Arbousset

1er octobre 2013

Le livre de "quinze grammes", caporal de Jean Arbousset

Vers inédits et lettres retrouvées permettent d’offrir ici une édition enrichie notamment de deux lettres magnifiques de Jean Arbousset (surnommé « Quinze grammes » par ses camarades de combat) à sa marraine de guerre et du remarquable témoignage d’un compagnon de tranchées, Louis Dubreuil-Chambardel, qui remplace à lui seul des pages d’hypothèses. À la veille du centenaire de la déclaration de la guerre, il y a tout lieu de penser que la balle, qui arrêta sa course (il était né en 1895) en le frappant au (…)

Visite à Aimé Césaire suivi de Aimé Césaire, le poème d'une vie

1er mai 2013

Visite à Aimé Césaire suivi de Aimé Césaire, le poème d’une vie

Ce nouveau livre de Nimrod comprend deux essais. Visite à Aimé Césaire raconte donc l’entrevue entre le grand Martiniquais et le poète tchadien, en compagnie de Daniel Maximin. Nimrod narre avec beaucoup de ferveur, mais aussi d’humour, cette rencontre à Fort-de-France, en juin 2006. Le second texte, Aimé Césaire, le poème d’une vie, interroge les ressorts de l’engagement communiste de Césaire dans le contexte négro-africain. Cet « homme en colère », plus immédiatement incisif que Senghor, n’a cependant (…)

La chemise de Pétrarque

1er mars 2013

La chemise de Pétrarque

"fouillant les bâtisses effondrées
tranchant le Temps
disparu
qui déployait ses ailes blanches
fouillant
la mémoire d’une rame
là où nous finissons
asphodèles le sang noirci
fouillant le songe d’une enfance
désaccordée de notre chant
dévorée dans le miroir
du Temps
les vestiges conservent la douleur
d’1 sang de notre plaie
l’amertume a fait son travail
nous expatriant
d’une bouche rongée
de rouille nous laverons nos pieds blessés
où dorment les (…)

Poème
de l’instant

le soleil ne se couchera pas

le soleil ne se
couchera pas

il veut un alphabet
de page blanche

Éric Jaumier, Revue Contre-Allées, 2021.